Les Ordres de santé ont affirmé leur volonté de « répondre aux difficultés d’accès aux professionnels de santé ». Les instances ordinales, réunies au sein du Comité de liaison des institutions ordinales (CLIO), le 20 juillet, ont réaffirmé l’importance d’un travail commun pour faire évoluer le parcours de soins des patients. 

Les sept Ordres de santé (1), dont le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes, souhaitent avancer ensemble dans un contexte où « des réformes profondes du système de santé et du parcours de soins nécessiteront une concertation prenant en compte les besoins des Français et les spécificités de nos territoires ».

Les présidents des Ordres de santé se sont engagés à formuler des propositions précises à la première ministre Elisabeth Borne, François Braun, ministre de la Santé et de la Prévention, Agnès Firmin le Bodo, ministre déléguée en charge de l’Organisation territoriale et des professions de santé, Jean-Christophe Combe et Geneviève Darrieussecq, ministre et ministre déléguée des Solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées. 

(1) Ordre national des médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, masseurs-kinésithérapeutes, infirmiers, pédicures-podologues, sages-femmes.