« Tout professionnel de santé, exerçant ses fonctions à titre libéral ou non, ou tout étudiant en santé, peut participer à la campagne vaccinale dans la limite de ses compétences en matière de vaccination.  »

Décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020

« Les chirurgiens-dentistes ont naturellement l’habilité technique pour réaliser une injection », observe le Conseil national de l’ordre des chirurgiens-dentistes. Cependant, bien que détenteurs de la capacité juridique pour pratiquer l’acte conformément au décret du 16 octobre 2020, les praticiens dentaires ne sont pas pour l’instant habilités à « poser » l’indication de la vaccination, et ne sont pas responsables de la surveillance post-injection.

L’instance ordinale a exprimé auprès des pouvoirs publics la nécessité d’élaborer un « cadre juridique transitoire » afin de donner pleine mesure à leur contribution à l’effort vaccinal.