Il est bien démontré et documenté de nos jours que le traitement par facettes en céramique collées constitue une thérapeutique fiable et durable lorsque l’indication est correctement posée et que l’opérateur suit un protocole de réalisation juste [1]. Pour ce qui est de la procédure de réalisation, de nombreux auteurs ont également travaillé sur une standardisation des différentes étapes cliniques visant à rendre le travail précis et bien balisé avec un résultat prédictif et reproductible quel que soit l’opérateur [2, 3], et ce autant pour les étapes de préparation [4-6] que pour celles du collage [7, 8].