L’extraction d’une dent est l’une des procédures les plus couramment effectuées en dentisterie aujourd’hui dans le monde et elle a été historiquement bien documentée. Cette procédure peut induire des variations dimensionnelles importantes de la crête alvéolaire. Il semble y avoir un consensus dans les publications les plus récentes sur les techniques à appliquer pour préserver cette crête et pour maintenir, autant que faire se peut, son intégrité. Plusieurs études ont montré moins de résorption de crête lorsque des procédures de préservation de la crête alvéolaire ont été pratiquées. Et en particulier, par rapport à l’utilisation d’un matériau de greffe d’une alvéole fraîchement extraite. Si bien que la déformation qui en résulte peut être un obstacle considérable à l’obtention d’une bonne esthétique et d’une phonétique convenable… À travers cet article, les Drs Itzhak BINDERMAN, Lari SAPOZNIKOV et Gideon HALLEL nous aident à décrypter les solutions les plus pertinentes à apporter.