C’est l’histoire d’un bon vivant, un homme passionné par le sport, triathlète amateur loin de tout objectif de médailles, un colosse de muscle au grand cœur qui court dans les collines à fort dénivelé, avale des kilomètres de bitume sur son vélo et nage en mer même en plein hiver. Uniquement animé par le plaisir issu de la récompense de ses efforts, il malmène gentiment son corps et, pour prendre le contrepied du proverbe : « À ceux qui ne font rien il n’arrive rien », à beaucoup s’exposer, le coup de fatigue, la blessure, le risque de chute font partie du jeu. En 2014 une saignée dans une chaussée mal entretenue lui fit mordre la poussière. Nous ferons connaissance quelques mois plus tard, pour les conséquences den­taires de son trauma dentaire avec la nécessaire intervention concernant sa canine supé­rieure gauche qui, bien que relativement asymptomatique, présentait, à la suite du rude contact avec le bitume, une racine en « mode puzzle » ; (Fig.1 et 2).

Fig.1 et 2 : À la suite d’un trauma dentaire, racine de la canine supérieure gauche.

Il s’ensuivra l’extraction-implantation immédiate, un forage palatin permet­tant la création d’une nouvelle alvéole, suivi de la préparation aux condenseurs ; (Fig.3, 4 et 5).

Fig.3, 4 et 5 : Extraction-implantation immédiate et forage palatin permettant la création d’une nouvelle alvéole, suivi de la préparation aux condenseurs.

Nous mettons en place un Monobloc New Art Champions-Implants de 3,5 mm de diamètre par 14 mm de lon­gueur selon la technique MIMI (Minimale Invasive Methode Implantation) bien sûr sans lambeau. Un prep-cap zircone angulé de 15 degrés et une couronne provisoire immédiate en sous-occlusion sont pla­cés dans la même séance ; (Fig.6, 7 et 8).

À trois mois postopératoires, l’affaire est terminée avec la mise en place d’une couronne définitive lui redonnant tout son mordant de sportif ; radios et photos à la pose en 2015 ; (Fig.9 et 10), contrôlée EN  2017 ; (Fig.11 et 12).

Fracture des incisives supérieures droites

Deux ans plus tard, j’ai la surprise de recevoir par e-mail un selfie du même patient, certes en tenue de sport, mais dans une ambiance d’hôpital et avec un sourire présentant tous les signes an­nonciateurs d’un nouvel accident. Lors de la consultation, le lendemain, je ne peux que constater la fracture des inci­sives supérieures droites avec, concer­nant la centrale, à nouveau une racine complètement pulvérisée ; (Fig.13 à 16).

De la même façon qu’en 2015, l’extrac­tion soignée est réalisée, et cette fois-ci selon la technique MIMI sans aucun forage. Le site receveur de l’implant est préparé uniquement aux condenseurs en respectant ainsi l’axe radiculaire initial ; (Fig.17, 18).

Fig.17 et 18 : Le site receveur
de l’implant est préparé uniquement aux condenseurs en respectant ainsi l’axe radiculaire initial.

Un implant R(E)volution 4,5 mm de dia­mètre par 12 mm de longueur est mis en place dans la même séance ainsi qu’un gingiva-clips, capuchon en peek qui s’avère être un excellent conformateur gingival ; (Fig.19 à 21).

Fig.19 à 21 : Un implant mis
en place dans la même séance
ainsi qu’un gingiva-clips, capuchon en peek, qui s’avère être un excellent conformateur gingival.

À trois mois pos­topératoires, empreintes, réalisation d’un pilier usiné et enfin pose d’une cou­ronne céramique ; (Fig.22 à 25).

Fig.22 à 25 : À trois mois
postopératoires, empreintes,
réalisation d’un pilier usiné et
pose d’une couronne céramique.

Conclusion

Dans ces deux situations de fractures radiculaires et de trauma dentaire, la solution d’une extrac­tion-implantation immédiate en tech­nique MIMI a permis la proposition d’une solution fiable et rapide dans son dénouement. Animée par la voca­tion d’offrir les meilleurs soins, cette approche sans lambeau avec une mé­thode d’implantation douce par prépa­ration du site receveur aux condenseurs permet d’œuvrer pour une diminution des contraintes opératoires, temporelles et financières imposées au patient.

Ce dernier ne manque pas alors de formuler sa satisfaction et de nous recommander à ses proches. La qualité relationnelle est gage de fidélité ;en espérant nous revoir dans des conditions moins traumatiques et ainsi faire mentir le dicton « jamais deux sans trois ».