L’imagerie dentaire a beaucoup évolué ces dernières années ; complémentaire à un examen clinique approfondi, elle reste l’outil de choix pour poser un diagnostic précis. Le praticien a désormais accès à un arsenal d’outils radiologiques lui permettant d’affiner, voire de valider une décision médicale et d’avoir un suivi fiable des thérapeutiques engagées. Outre l’imagerie en deux dimensions telle que le cliché rétroalvéolaire ou l’orthopantomogramme, plus communément appelée radiographie panoramique, sont apparues les techniques d’acquisition d’image en trois dimensions comme l’examen cone beam.

En odontologie, l’imagerie bidimensionnelle est l’examen complémentaire de première intention permettant un premier « débroussaillage » et de dresser rapidement un bilan bucco-dentaire intégrant les dents et les structures osseuses alvéolaires dans leur environnement locorégional.

Quant à l’imagerie en trois dimensions ou CBCT (cone beam computed tomography), elle trouve aujourd’hui un intérêt dans la plupart des disciplines odontologiques (endodontie, parodontie, traumatologie, recherche de foyer infectieux…) et permet un diagnostic immédiat et précis d’une certaine zone. En implantologie, le CBCT est devenu l’examen 3D de référence pour le bilan pré-implantaire. Moins coûteux et moins irradiant qu’un examen TDM (tomodensitométrie), il reste aussi précis que ce dernier.

La prise en charge de l’acte CBCT par l’Assurance Maladie de cet examen codifié LAQK027, est subordonnée notamment au suivi d’une formation spécifique en plus de la formation initiale (décision du 20 mars 2012). Depuis juillet 2020, l’Assurance Maladie a décidé de renforcer ses contrôles sur le bon respect des règles de codifications et de facturation et a acté l’intégration à la CCAM du « remboursement sous condition ou RC » afin de rappeler aux chirurgiens-dentistes que la prise en charge de cet examen est soumise à des indications bien définies (évaluation diagnostique et/ou préopératoire d’atypie anatomique en endodontie, de pathologie maxillomandibulaire et/ou dentoalvéolaire, de pathologie osseuse de l’articulation temporomandibulaire dans les situations où les informations indispensables n’ont pas été apportées par l’examen clinique et la radiographie).

Webdental Formation propose une formation complète et validante dédiée à l’acte CBCT conçue par le Dr Thomas Fortin, chirurgien-dentiste libéral et maître de conférence des universités. Elle permet au praticien de justifier et d’optimiser le recours à ces examens en fonction des recommandations, donc de les réaliser lorsque les indications et circonstances s’y prêtent et enfin de connaître les conditions particulières de prise en charge par l’Assurance Maladie.

Webdental Formation
formation@webdental-formation.com
www.webdental-formation.com