Usuellement mon domaine de prédilection de publication concerne la lumière des lasers. Dans cet article, j’ai choisi d’aborder la lumière sous un autre angle, par le biais de l’Iris View, scialytique dentaire doté d’une caméra haute définition équipée d’un zoom optique X30.

L’objectif du scialytique dentaire Iris View est d’assurer au praticien une lumière adaptée à son acte et de lui fournir des niveaux d’éclairages appropriés à la zone de traitement, sans nuire au confort du patient. 

Scialytique équipé d’une caméra

Cliniquement, l’avantage de ce scialytique, en plus de pouvoir diffuser l’image en direct sur un écran, vidéoprojecteur ou en streaming, donne la possibilité soit : de faire des captures d’images via une télécommande, en remplacement d’une photo souvent difficile à prendre en cours d’intervention avec un appareil photo de qualité. L’avantage est qu’il n’y a pas de rupture dans les précautions d’asepsie,

de réaliser l’enregistrement vidéo d’un acte technique (intervention chirurgicale par exemple). Cela offre une vision globale, permettant ainsi de bien comprendre le contexte de l’intervention. Des captures d’écran de la vidéo peuvent également faire office de photo de très bonne définition.

Pour exemple, la capture d’écran d’un enregistrement vidéo du traitement d’une péri-implantite (Fig.1 à 4) m’a permis d’expliquer à la patiente la phase de nettoyage de son implant en péri-implantite avancée, et de lui montrer l’utilisation des lasers.

Caractéristiques techniques

Le système offre des fonctionnalités de réglage de la caméra et de la lumière depuis son pupitre de commande, ou à par Wifi depuis l’application iPad « My Light » telles que le zoom numérique, l’enregistrement des paramètres préférentiels de chaque utilisateur, et l’inversion d’image, entre autres. La fonction d’inversion d’image permet de faire tourner l’image de la caméra horizontalement ou verticalement et de visualiser de façon adaptée l’intervention sur un écran externe (Fig.5).

La caméra zénithale et son bras coudé articulable sont situés au-dessus du fauteuil et peuvent être articulés dans tous les plans pour avoir une vision directe sur le site. L’Iris View peut être fixée au plafond, au mur (Fig.6 et 7), au sol, sur pied mobile (ambulatoire) ou directement sur la colonne d’un équipement dentaire.

L’avantage dans les zones difficiles d’accès est que l’on peut avoir un contrôle visuel sur son écran (Fig.8), et l’assistante peut également voir ce qui se passe. L’enregistrement vidéo se fait sur une clé USB (ou directement sur une carte d’acquisition vidéo PC). Après l’intervention, il est possible de transférer la vidéo sur un disque dur de grande capacité sur son ordinateur et d’en faire si on le souhaite un montage à l’aide d’un logiciel adapté.

Par ailleurs, les spots LED sont orientés de telle façon que même si l’assistante ou le praticien passent la tête devant la lumière, il n’y a aucune zone d’ombre. Le zoom et l’intensité d’éclairage peuvent être réglés directement sous le scialytique.

Auteur

Dr Amandine Para

Titulaire des DU implantologie chirurgicale et prothétique, et clinique de prothèse implanto-portée et du DU européen de techniques laser en chirurgie dentaire (université Paris Diderot)

Chargée de cours au DU d’implantologie de l’hôpital St-Joseph (université Paris 5)