Parce que nos assistants ont parfois besoin de challenges personnels pour progresser et ont besoin de reconnaissance individuelle, les objectifs individuels sont également pertinents, fortement mobilisateurs et motivants. L’organisation du cabinet doit permettre l’existence de vrais collectifs de travail qui autorisent la complémentarité et l’entraide mais l’organisation doit également permettre à chacun d’avoir sa part d’autonomie et de réalisation propre dont il est fier et qui est source de progrès. Pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Lire la suite de l’article « Des objectifs pour rassembler et reconnaître la valeur individuelle » dans Orthophile n°33 octobre-novembre 2013