En substance, voilà comment se résume le début de carrière du Dr S.A. En trois ans, il a quasiment doublé les...

bénéfices de son prédécesseur en maintenant un équilibre entre sa vie privée et professionnelle.

« Je souhaitais une activité dense dès le début. Le parcours pour devenir chirurgien-dentiste est suffisamment long, en m’enracinant dans un désert médical, je voulais en récolter les fruits très vite. ». Parallèlement, le fait d’exercer dans une zone sous-dotée en praticiens donne également un sens noble au titre de Docteur. Pour S.A, une santé publique performante ne peut se déployer que par l’intermédiaire de professionnels investis dans leur mission.

Pour lire l’intégralité de cet article Solutions Cabinet dentaire, consultez nos archives

Rémy Pascal

Cet article est réservé aux abonnés.