Endodontie : emprunter le canal des technologies numériques

La « dévitalisation » est associée par les patients à une étape préalable obligatoire à la mise en place d’une prothèse. Utiliser l’ensemble des nouvelles technologies pour permettre de changer l’approche des traitements endodontiques, tout comme leur perception par la patientèle, apparaît aujourd’hui nécessaire.

Dr Raphaël Devillard, publié le 19 novembre 2015

Endodontie : emprunter le canal des technologies numériques

L’endodontie est une discipline clinique qui peut avoir une image altérée auprès des praticiens. Chronophage, mal valorisée, elle peut parfois être perçue comme une discipline exigeante sans réelle contrepartie à court terme. L’endodontie est de plus un domaine de l’odontologie mal connu et mal perçu dans l’imaginaire collectif. La « dévitalisation » est associée par les patients à une étape préalable et obligatoire à la mise en place d’une prothèse.

Face à ces perceptions, nous pourrions penser, à tort, que les progrès de ces dernières années n’étaient que mécanistiques, centrés sur une simplification des procédures grâce à de nouveaux alliages et dynamiques opératoires, les technologies endodontiques novatrices restant peu exploitées.

Pourtant ces traitements sont à la base de la conservation des...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite