Traitement de la pulpe

Présentation de deux cas cliniques : coiffage pulpaire et pulpotomie traités avec du MTA (Mineral Trioxide Aggregate).

Drs C. Bertrand, M. Bons, A. Huang, B. Pelissier et H. Plard., publié le 17 juin 2020

Traitement de la pulpe

Le MTA (Mineral Trioxyde Agregate) est un dérivé du ciment de Portland dont la première forme commerciale a été distribuée sous le nom de ProRoot MTA par la société Dentsply Maillefer. Il a été mis sur le marché en 1993 et de nombreuses publications ont été publiées.

Initialement développé pour la chirurgie endodontique, ses propriétés biologiques ont très vite permis d’étendre ses indications d’utilisation vers le coiffage pulpaire, le traitement des perforations, l’apexification pour le traitement des dents immatures notamment. Ses avantages sont nombreux et ce matériau a vraiment permis à l’endodontie d’évoluer. Mais des inconvénients existent, à savoir les difficultés de manipulation, les risques de colorations dentaires dues à la présence d’oxyde de Bismuth dans sa composition, et son prix. Le silicate de calcium sous différentes formes est considéré comme le principe actif le plus impliqué.

Dans le cadre du coiffage...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite