Comment gérer les grandes reconstructions ?

Lorsque des pièces prothétiques sont envisagées sur plusieurs dents, le recours à une méthode indirecte est souvent privilégié.

Dr Olivier ETIENNE, publié le 25 septembre 2014

Comment gérer les grandes reconstructions ?

S’il est définitivement acquis que l’évolution de notre profession doit se porter vers des concepts ultra-conservateurs (concept « No-post No crown »), certaines situations cliniques nécessitent malheureusement encore le recours à un ancrage radiculaire, seul artifice capable d’assurer la rétention prothétique à venir. Dans ces situations, l’indication et la réalisation des reconstitutions corono-radiculaires (RCR) ont beaucoup évoluées ces dernières années, au profit d’options thérapeutiques elles aussi plus conservatrices. En particulier, l’évolution des procédés de collage et l’amélioration des matériaux composites dans le cadre des RCR collées fibrées ont permit d’élargir leurs indications aux secteurs antérieurs dont elles améliorent grandement le résultat esthétique final. Le Dr Olivier ETIENNE apporte toutes les clés nécessaires à cette délicate gestion grâce à une présentation clinique...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite