Des restaurations en un temps

Une restauration réussie nécessite une approche conservatrice de la préparation, mais également une technique d’obturation bien conçue et pérenne. Les composites « non conventionnels » sont une solution, mais quels sont réellement leurs avantages ?

Dr Nicolas Lehmann, publié le 29 avril 2014

Des restaurations en un temps

Malgré les importants progrès dans le domaine de la dentisterie esthétique et adhésive, l’inconvénient majeur et la principale source d’échecs des restaurations composite reste la rétraction de prise de ce matériau. Durant la polymérisation, la contraction des composites varie de 1,5 à 5 % en volume.

Afin de contrecarrer les effets de cette contraction de polymérisation dans les restaurations composite, il est nécessaire de mettre en place des techniques de stratification parfois sophistiquées où chaque incrément de composite est apporté successivement en quantité peu importante (inférieur à 2 mm d’épaisseur), positionné de manière oblique en jouant sur le facteur configuration. Voici une nouvelle approche de cette technique. À découvrir.

Cas n°1 ...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite