Implants courts : alternative à la régénération osseuse

Chez les patients souffrant d’atrophie des maxillaires, les implants courts sont indiqués pour les réhabilitations partielles et totales moyennant une hauteur osseuse résiduelle minimum adéquate.

Drs Carlo BARAUSSE, Tiziano MARANESI, Roberto PISTILLI et Pietro FELICE, publié le 08 octobre 2018

Implants courts : alternative à la régénération osseuse

Cet article a pour objectif d’évaluer l’état de l’art actuel concernant la gestion chirurgicale des atrophies osseuses verticales des maxillaires en vue de la réalisation d’une réhabilitation prothétique fixe, et de proposer des lignes directrices et des indications cliniques spécifiques à l’utilisation d’implants courts.

Résultats

L’utilisation des implants courts représente aujourd’hui un traitement plus rapide, moins onéreux et réduisant la morbidité par rapport aux implants de longueur standard posés sur un os greffé.

Conclusions

À l’heure actuelle, les implants courts peuvent représenter une alternative fiable, préférable aux approches chirurgicales...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite