Limiter l’élévation de température lors des forages osseux

Une élévation de température trop importante et prolongée lors du forage aura pour conséquence d’empêcher ou de réduire l’ostéointégration de l’implant. Quels facteurs concourent à cette hausse de température et quel est le seuil à ne pas dépasser ?

Dr Loïc Feuerstoss présenté par les Drs D. Chappard et B. Guillaume, publié le 16 janvier 2017

Limiter l’élévation de température lors des forages osseux
Introduction

Le tissu osseux est un tissu conjonctif avec une matrice extracellulaire en perpétuel remaniement. Ceci met en œuvre de façon permanente le remodelage osseux comportant une activité de résorption (par les ostéoclastes) suivie d’une activité d’apposition (par les ostéoblastes). Un stress mécanique appliqué sur le tissu osseux (une compression, une fracture, ou encore une élévation de la température) a pour conséquence d’activer un mécanisme visant à protéger les cellules osseuses vis-à-vis de ce stress, mais également d’obtenir une réparation des dommages causés [Chappard 2014].

En thérapeutique implantaire, l’étape du...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite