Scellement dentinaire immédiat et optimisation des protocoles de collage

Le scellement dentinaire immédiat s’inscrit dans la dentisterie adhésive minimalement invasive. Ce protocole aux apports mécaniques et biologiques demande une mise en œuvre rigoureuse.

C. PANISSARD, M. PIRIOU, C. MIROUSE, L. PASCALIN, L. HERNANDEZ, Dr K. NASR, publié le 14 juin 2019

Scellement dentinaire immédiat et optimisation des protocoles de collage

L’évolution des pratiques tend vers une odontolo­gie raisonnée par la no­tion de gradient théra­peutique et la recherche de reproduction des tissus dentaires lésés par des tech­niques directes et indirectes plus conservatrices (théorisées sous le concept du « biomimétisme »). De par les matériaux employés (composites ou céramiques), ces techniques sont indissociables des pro­cédures de collage indispensables à leur mise en œuvre. La mise en place de restau­rations en méthode di­recte (par exemple com­posite direct ou CFAO directe) est effec­tuée sur une den­tine fraîchement coupée au cours d’une même séance, alors que dans le cadre de restaurations indi­rectes la pièce prothé­tique est collée de manière différée. Ce laps de temps avant la pose de la restauration engendre de pos­sibles contaminations au niveau de la dentine « non protégée ». Pashley fut le premier à proposer en...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite