Vers une dentisterie plus « médicale ou biologique » ?

La tendance actuelle est d’évoluer vers une dentisterie plus biologique, ou fonctionnelle. La prévalence croissante d’affections chroniques aura obligatoirement une influence sur la santé buccale et inversement.

Dr Pascal EPPE, publié le 27 mars 2019

Vers une dentisterie plus « médicale ou biologique » ?

Le Pr Alvin Danenberg est profes­seur en parodontologie à la fa­culté du College of Integrative Medicine de Bluffton aux États-Unis. Dans un éditorial, il s’intéresse à l’avenir de la dentisterie, ou plus particulière­ment à la muta­tion de la den­tisterie vers une approche plus globale, fonctionnelle, voire holis­tique. « Les den­tistes deviendront des praticiens qui de­vront analyser les ef­fets de l’environnement, du ré­gime alimentaire et du style de vie sur la santé du patient. Ils aideront les patients à maintenir leur bouche en bonne santé, et ainsi également le reste de leur corps. »

Bien souvent, la zone de travail du den­tiste est et reste limitée à la bouche. Et c’est précisément de cette zone de confort que les dentistes peuvent sortir, d’après le Pr Danenberg. En se limitant à une dentisterie convention­nelle, la prévention passe souvent à...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite