display banner v2 academic

La Revue d'ODF - N°56-3 : Sourire

La prévention des infections s’est imposée dans la vie de chacun avec un certain fracas depuis février 2020. Il faut savoir en tirer des leçons utiles et positives pour notre pays et la discipline d’orthodontie doit y trouver l’opportunité de sécuriser encore plus avant la sécurité de l’ensemble des professionnels qui interviennent au contact des patients qu’elle traite au quotidien.

Publié le 17 octobre 2022

La Revue d’ODF – N°56-3 : Sourire

Dans ce numéro de la Revue d’ODF :

 

Sourire et émotions

Mona Lisa – Léonard de Vinci

Décodage et interprétation du sourire confirment qu’il est la conséquence des émotions positives.
Il témoigne et évoque le plus souvent le plaisir ou la joie.
Le sourire dans la communication fait partie de la communication non verbale de manière très importante. Son interprétation peut se retrouver dans les différentes cultures au travers les siècles.

 

De la physiognomonie à la dento-génique

dents de type ovoïde.

Spécialiste qualifié en ODF, membre titulaire de la SFODF, Maîtrise de Psychologie, exercice libéral

Les traits du visage peuvent-ils donner lieu à des inférences sur le caractère de la personne ? Depuis les Grecs de nombreuses tentatives ont été présentées, sans cependant correspondre à des recherches scientifiques qui impliquent des biostatistiques. En revanche si les études correspondent à des représentations culturelles, historiques et sociales, il est possible de s’intéresser à ces correspondances comme étant symboliques et influençant le jugement arbitraire des sujets. Il est possible alors de construire une cartographie de la morphologie dentaire et des expressions qu’elle engendre auprès du public. Cette tentative a été dénommée la dentogénique par Frush et Fisher[13].

 

Apport du digital smile design dans la communication orthodontiste – dentiste

Docteur chirurgie dentaire, Exercice libéral Bordeaux

Les cas de réhabilitation et d’orthodontie nécessitent une communication précise avant et pendant le traitement. Le défi fréquemment rencontré dans bon nombre de ces cas est de trouver une méthode fiable et facile à interpréter pour communiquer les objectifs et les recommandations. Les avantages visuels de l’outil Digital Smile Design (DSD) peuvent rationaliser le processus de communication et aider à assurer la compréhension entre les cliniciens et les patients.

 

Le sourire, de l’esthétique à la fonction : le revers de la médaille

Chirurgien-dentiste, ancienne assistante hospitalo-universitaire en prothèse Université de Bordeaux, Pratique privée

Si la satisfaction immédiate de nos patients est dépendante du résultat esthétique, la pérennité et le confort de nos traitements sont étroitement liés à la fonction. En amont de toute intervention, on effectue de façon parallèle une analyse esthétique du visage, du sourire, des dents, du parodonte et une analyse fonctionnelle de la phonation et de l’occlusion. Les dents du sourire présentent une singulière dualité : leur face vestibulaire est la vitrine du sourire, vectrice de personnalité tandis que leur face palatine, guide antérieur de l’occlusion aura un rôle de protection des molaires. Le positionnement des incisives se fait donc à la confluence de ces deux concepts.

 

Usures, fissures, fractures et vieillissement : comment remodeler et rajeunir un sourire ?

1 Interne en Médecine bucco-dentaire, CHU de Bordeaux
2 AHU – UFR des sciences odontologiques, Université de Bordeaux, CHU de Bordeaux
3 MCU/PH – UFR des sciences odontologiques, Université de Bordeaux, CHU de Bordeaux

Les dents sont soumises à différentes contraintes au cours du vieillissement. Certaines d’entre elles entraînent une usure pathologique, des fissures et/ou des fractures susceptibles de détériorer significativement la fonction et l’esthétique. Les objectifs de cet article sont d’abord de revenir sur les étiologies et le diagnostic de ces lésions puis de développer à l’aide d’un cas clinique une technique minimalement invasive permettant de remodeler et rajeunir le sourire.

 

L’évaluation du sourire

Spécialiste qualifié en ODF, Blaye

Les différents éléments du sourire, que ce soit le visage, les lèvres, les dents ou le parodonte, seront évalués en fonction des connaissances. Ils seront identifiés en éléments modifiables, non modifiables, désirables, indésirables ou imperceptibles. Parmi ces éléments, certains incontournables inesthétiques sont à répertorier et ne pas négliger dans nos traitements.

 

Le sourire est-il le seul objectif orthodontique ?

Spécialiste qualifié en ODF, Blaye

Ce cas clinique a été traité par aligneurs. Le scorage du WES et PES a été fait en fin de traitement. Nous analyserons ce qui aurait pu être amélioré dans la planification de traitement.

 

Sourire et management

Conférencier, auteur, podcaster

Entretien avec un manager, conférencier, auteur, qui donne sa position sur le développement du management par le sourire.

 

Revue de Presse

SQODF, pratique en CMS

 

Lu pour vous

F. Pourrat