Paro / Ortho / Implanto : le protocole du 21e siècle ?

Pour conserver l’organe dentaire, il semble qu’il y ait quelques lacunes et les formations sur le sujet n’ont pas l’air de donner de grands résultats puisque l’ensemble de la profession semble plus prompte à se former en implantologie qu’en « conservation ». Quelles solutions proposer alors ?

Par la rédaction, publié le 16 avril 2015

Paro / Ortho / Implanto : le protocole du 21e siècle ?

La « réparation » ou le remplacement des dents a été de tous temps la préoccupation première des chirurgiens-dentistes. « Bridges », « Bridges » collés, prothèses amovibles, partielles ou totales, et depuis peu, l’implantologie vient renforcer l’arsenal thérapeutique du chirurgien- dentiste. En la matière, notre profession est pleinement armée, et a fait la preuve d’une très grande compétence.

Par contre, dans l’expertise de la conservation de la dent, il semble qu’il y ait quelques lacunes et les formations sur le sujet n’ont pas l’air de donner de grands résultats puisque l’ensemble de la profession semble plus prompte à se former en implantologie qu’en « conservation de la dent », et qu’il persiste dans la population 90 % des personnes atteintes de « maladies parodontales », y aurait-il inefficacité des traitements...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite