Couronnes tout céramique : sceller ou coller ?

Présentation du mode d’assemblage de deux matériaux aux multiples avantages : le disilicate de lithium et la zircone.

Dr Hervé Plard, publié le 03 avril 2017

Couronnes tout céramique : sceller ou coller ?

Depuis une quinzaine d’années environ, la réalisation de couronnes tout céramique s’est considérablement développée dans l’exercice quotidien des chirurgiens-dentistes. L’absence de métal dans ces prothèses présente de nombreux avantages : meilleure transmission de la lumière, mimétisme colorimétrique avec les dents naturelles, absence de corrosion et d’effet « flash » sur l’imagerie, moindre adhérence du biofilm [1, 2]. Deux grands types de céramique sont généralement utilisés aujourd’hui pour la réalisation des couronnes périphériques : le disilicate de lithium et la zircone. Elles présentent des caractéristiques et des propriétés très différentes ayant des répercussions sur leurs indications et leur assemblage. Faut-il coller ou sceller ces couronnes ? Après un bref rappel théorique...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite