Main dans la main avec les praticiens

Nathalie Laham offre ses services de prothésiste dentaire en solo. Mais elle est loin de travailler en solitaire car le contact privilégié avec les chirurgiens-dentistes est pour elle une condition sine qua non de son métier.

Par Agnès Taupin, publié le 22 mars 2022

Main dans la main avec les praticiens

Une formule pourrait la définir : la prothèse en solo. Mais l'autre facette de Nathalie Laham, prothésiste dentaire à son compte à Metz, est le lien de proximité qu'elle entretient avec les praticiens. Ce qui la fait avancer dans sa profession, c'est la relation de travail privilégiée « saine et simple » avec ses clients. Elle le précise d'emblée sans accent péjoratif : son activité ne lui permet pas de faire « de la grosse cavalerie », c'est-à-dire beaucoup de RAC 0, contrairement aux gros laboratoires de prothèse.

Elle ne possède pour cela ni « le staff, ni les machines ». Elle a donc décidé d'axer son travail sur « la qualité et le service », en privilégiant « l'humain ». « Je travaille seule » insiste-t-elle, ce qui lui permet de conserver ses exigences. Même si elle trouve que les intentions du ...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite