Prodont-Holliger : Fabricant français en miroirs et instruments dentaires depuis 60 ans

Entretien avec Isabelle Brenneur

Alors que Prodont-Holliger a regroupé cet été ses sites de production en Auvergne, retour sur l’histoire du fabricant historique d’instruments dentaires avec sa directrice Isabelle Brenneur.

Par la rédaction, publié le 09 septembre 2014

Prodont-Holliger : Fabricant français en miroirs et instruments dentaires depuis 60 ans

Fruit de l’association de la société Prodont (abrasifs et cires) et Holliger (miroirs) dans les années quatre-vingt, l’entreprise s’est diversifiée au cours du temps en intégrant la fabrication d’instruments dentaires pour cabinets et laboratoires SAFICO, ainsi que les brûleurs et les chalumeaux. L’entreprise, filiale du groupe Nadia, travaille depuis plus de 60 ans au service des cabinets dentaires du monde entier (dans près de 100 pays) avec un catalogue riche de plus de 5 000 références ! Pour rappel, Prodont-Holliger est un fabricant (français !) d’instruments dentaires, sa particularité est de choisir pour sa production uniquement les meilleurs aciers inoxydables (européens toujours !) et de les travailler selon les techniques de production les plus récentes.

Une philosophie et une éthique

« Nos certifications CE Norme ISO 9001:2000 et Directive 93/42 (instruments médicaux avec fonction de mesure) garantissent la qualité de nos instruments à chaque étape de leur production précise Isabelle Brenneur, directrice de Prodont-Holliger. Pensez que l’instrumentation dure plus longtemps que les fauteuils, mieux vaut miser sur la qualité ! ». La société décline ses produits dans six secteurs d’activité tant pour le marché dentaire (cabinets et laboratoires) qu’en hors dentaire (bijouterie, horlogerie, lunetterie, arts plastiques, agroalimentaire…). « Prodont-Holliger suit une philosophie qui correspond à son éthique, explique Isabelle Brenneur, avec une approche industrielle et non financière des métiers, un développement constant de nouveaux produits, une recherche de synergie entre toutes ses branches d’activité, une grande réactivité grâce à une très forte internalisation, et un savoir-faire et des services qui ont fait notre réputation. » Si l’histoire de groupe semble complexe avec les rachats, la croissance externe, le passage de relais aux cadres, il n’en demeure pas moins un héritage fondateur fort : « Dans Prodont-Holliger, il y a Holliger, du nom du dirigeant lui-même fils de dentiste et de prothésiste. Quelqu’un qui connaissait très finement les attentes et les besoins des praticiens. Rien ne remplace le terrain, tranche Isabelle Brenneur. Moi-même, pendant une période dans ma vie professionnelle j’ai pris les gants d’assistante dentaire. Près de Montélimar, j’ai vécu la vie d’un cabinet dentaire de l’intérieur. Cette expérience m’a été très profitable lorsque j’ai repris la direction de Prodont-Holliger ! ».

Tous à Olliergues !

Pour des économies d’échelle et par stratégie, tous les sites de production de l’entreprise (Cholet, Vence et Olliergues) ont été regroupés en Auvergne au sein d’une usine qui appartenait déjà au groupe. Entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, l’usine se niche au coeur d’un parc régional sur un plateau où il n’est pas rare de croiser des chevreuils et de voir tomber la neige en hiver, un site exceptionnel propice aux synergies : « Nous sommes en plein centre, c’est idéal pour travailler en étoile dans toute la France, explique Isabelle Brenneur. Alors que 90 % de ce que nous vendons est fabriqué en France, la moitié de notre chiffre d’affaires est réalisée à l’international. Cette implantation est très cohérente pour notre activité. Elle nous permettra de continuer à proposer des tarifs intéressants et compétitifs, sans rogner sur la qualité. » L’entreprise reste ouverte aux visites des praticiens sur simple demande : « Nous garantissons nos instruments à vie, rappelle Isabelle Brenneur. Nous avons ainsi un lien très fort avec nos clients, qui sont les bienvenus en Auvergne ! »

Le groupe Nadia en trois dates clés
1965 Création à Bouguenais, fabrication plaques immatriculation véhicule et panneaux de chantiers
1977 Rachat par M. Ollivier, fondateur de Nicoll (raccords, gouttières) et développement de la branche signalisation
1999 Rachat par le D.G Alain Durand et quelques cadres.

Cet article est un article Indépendentaire.

Dans la même rubrique
Bain de bouche - Ginginat
  • Nouveautés produits
  • Nouveautés produits
Luna Flow
  • Nouveautés produits