Régénération du microbiote intestinal après antibiothérapie: zoom sur les effets de Saccharomyces boulardii CNCM I-745

En association à l’antibiothérapie, les probiotiques représentent une piste intéressante pour rééquilibrer le microbiote intestinal mais leurs mécanismes d’action ne sont pas toujours bien identifiés.

Publi-rédactionnel, publié le 03 mai 2022

Régénération du microbiote intestinal après antibiothérapie: zoom sur les effets de Saccharomyces boulardii CNCM I-745

D’où l’intérêt de cette étude supplémentaire qui apporte de nouvelles précisions sur les effets de la levure probiotique, Saccharomyces boulardii CNCM I-745 (1). Rappelons que les recommandations européennes de l’EPSPGHAN (European Society for Paediatric Gastroenterology Hepatology and Nutrition) préconisent en prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques (DAA) la prise de cette levure probiotique lorsqu’il existe certains facteurs de risque (2).

Des mécanismes d’action multiples

La levure probiotique Saccharomyces boulardii CNCM I-745 a été isolée en 1953 par Henri Boulard à partir d’écorces de fruits tropicaux. De par sa nature fongique, elle n’est pas sensible aux antibiotiques et elle n’échange pas de gènes de résistance avec les bactéries(3). Son action repose sur plusieurs mécanismes, notamment immunologiques, anti-toxiniques en se liant aux agents pathogènes, ainsi que par stimulation d’enzymes digestives.

En termes d’immunité, les levures sont d’excellentes sources de β-(1,3) d-Glucane. Les β-glucanes sont des composants de la paroi fongique qui agissent comme des « modificateurs de la réponse biologique » en raison de leur capacité à activer le système immunitaire. Ils se lient à des récepteurs spécifiques situés sur les cellules dendritiques (dectine-1), ainsi qu’à d’autres récepteurs situés sur des cellules immunitaires innées. A noter qu’une stimulation immunitaire générale présente un avantage pour l’hôte car elle permet de détruire les agents pathogènes à un stade précoce.

La levure probiotique Saccharomyces boulardii CNCM I-745 a aussi des effets anti-inflammatoires et anti-sécrétoires et elle agit sur des voies de signalisation clés des cellules intestinales, telles que les voies de la NF-KB et de la MAP-kinase, qui régulent l’inflammation(4).

Saccharomyces boulardii CNCM I-745 est également capable de synthétiser et de sécréter des polyamines qui sont absorbées par les entérocytes avec un effet positif sur leur prolifération et leur différenciation (5).

Aussi, en raison de ses propriétés de régulateur immunitaire et inflammatoire, cette levure probiotique est capable de créer un environnement de croissance favorable pour le microbiote commensal, tout en constituant une protection pour la muqueuse de l’hôte.

 

Dr Isabelle Dupré

 

1. Moré M., Swidinski A., Saccharomyces boulardii CNCM I-745 supports regeneration of the intestinal microbiota after diarrheic dysbiosis – a review Clinical and Experimental Gastroenterology 2015:8.
2. Probiotics for the Prevention of Antibiotic-Associated Diarrhea in Children – JPGN Volume 62, Number 3, March 2016.
3. Czerucka D, Piche T, Rampal P. Review article: yeast as probiotics – Saccharomyces boulardii. Aliment Pharmacol Ther. 2007; 26(6):767–778.
4. Collignon A, Sandre C, Barc MC. Saccharomyces boulardii module les propriétés des cellules dendritiques et le déséquilibre du microbiote intestinal après un traitement antibiotique. Gastroenterol Clin Biol. 2010;34(Suppl 1): S71–S78.
5. Mumy KL & al., Saccharomyces boulardii interferes with Shigella pathogenesis by postinvasion signaling events. Am J Physiol Gastrointest Liver Physiol. 2008; 294(3):G599–G609.
6. Buts JP, De Keyser N, Marandi S, et al. Saccharomyces boulardii upgrades cellular adaptation after proximal enterectomy in rats. Gut. 1999;45(1):89–96

SP-22.41 – 05/2022

Dans la même rubrique
  • À découvrir
Optishade
  • À découvrir