Accéder aux limites cervicales en toute sécurité

Cette pâte de déflexion gingivale à base de chlorure d’aluminium assure une gestion optimale des fluides sulculaires.

Publi-rédactionnel, publié le 13 mai 2020

Accéder aux limites cervicales en toute sécurité

Il est encore indispensable de préparer des limites intra-sulculaires et d’y accéder ensuite lors de la prise d’empreinte et du scellement adhésif. Une nécessité qui demeure malgré l’emploi de matériaux prothétiques de plus en plus esthétiques ne nécessitant pas d’enfouissement profond des limites marginales dans l’espace sulculaire, l’optimisation des procédures adhésives qui assurent une rétention optimale des restaurations indirectes et l’utilisation de matériaux d’assemblage à haut pouvoir mimétique. De multiples techniques ont été proposées et employées durant ces dernières décennies. Si l’emploi de cordonnets déflecteurs avec ou sans solutions chimiques d’hémostase ou de rétraction furent les plus répandues, d’autres techniques comme l’électrochirurgie, l’éviction au laser, au bistouri céramique, ou à la fraise ont également été proposées et utilisées avec plus ou moins de succès selon la situation clinique.

Intégrité tissulaire

Ce que le praticien recherche dans un processus d’accès aux limites intra-sulculaires est l’ouverture sulculaire, l’action hémostatique et astringente de la solution chimique, autrement dit l’assèchement sulculaire afin d’accéder aux limites de préparation. L’intégrité tissulaire doit être préservée de façon immédiate et a posteriori. La réversibilité de cette ouverture et de cette action chimique est un prérequis biologique et esthétique majeur. Pour cela, non seulement la pression exercée sur les tissus gingivaux doit être faible, mais également la substance chimique employée doit être non irritante et voir sa diffusion se limiter en direction des tissus sulculaires. Dans de nombreuses situations cliniques, le cordonnet déflecteur peut être avantageusement remplacé par une pâte de déflexion gingivale, injectée en douceur dans le sulcus.

Élimination aisée

La pâte de déflexion gingivale SuperTract offre une action sûre au niveau des tissus gingivaux. SuperTract est à base de chlorure d’aluminium pour assurer une gestion optimale des fluides sulculaires. Sous forme de pâte, la diffusion tissulaire est réduite et son action reste superficielle et localisée. Sa bonne viscosité permet une insertion homogène et une élimination aisée et totale lors du rinçage au spray air/eau. Il contient du kaolin qui permet une légère expansion tissulaire en contact avec les fluides sulculaires. Son emploi est sans risque de détérioration de la polymérisation des matériaux à empreinte et de colorations disgracieuses des tissus minéralisés dentaires. Il ne nécessite aucun dispositif spécifique d’application car il est conditionné en compules compatibles avec les pistolets à composite conventionnels. Cette compule est munie d’une extrémité arrondie et atraumatique pour les tissus gingivaux lors de son application. Son temps d’action est bref, gage de respect des règles de non-agressivité tissulaire.

CAS CLINIQUE DU DOCTEUR CYRIL GAILLARD

ÉTAPE 1 : Situation initiale.
ÉTAPE 2 : Situation après préparations juxta-gingivales.

ÉTAPE 3 : Application directe de la pâte SuperTract dans le sulcus.
ÉTAPE 4 : Mise en place de la pâte pendant 2 minutes, suivie du rinçage au spray.

ÉTAPE 5 : Résultat : noter la déflexion gingivale et l’absence totale de fluides sulculaires.

ÉTAPE 6 : Résultat final.

Dans la même rubrique
Bain de bouche - Ginginat
  • Nouveautés produits
  • Nouveautés produits
Luna Flow
  • Nouveautés produits