display banner v2 academic

Quel logiciel de gestion du cabinet ?

La simplicité d’utilisation est le principal critère de sélection d’un logiciel pour son cabinet dentaire. Clarté, intuitivité, personnalisation : ce sont les caractéristiques formelles de l’outil idéal. À cette liste pourraient s’adjoindre la fiabilité et la rapidité. En effet, comme tout équipement, il se doit de faciliter la vie au quotidien, sans créer de difficultés ou exiger l’aide de l’assistance en ligne.

La fonctionnalité première des logiciels dentaires est celle de l’agenda. Le calendrier numérique ajustable et personnalisable permet d’améliorer l’organisation de votre emploi du temps. Si vous partagez votre cabinet avec des confrères, il est important de s’équiper d’un agenda adapté à plusieurs praticiens et multisalles, pour une meilleure souplesse. Certaines versions peuvent permettre une véritable gestion à la carte, comme la limitation de deux rendez-vous à la suite pour un type de traitement ou la gestion du nombre de détartrages hebdomadaires.

D’autres fonctionnalités peuvent être gérées par le logiciel, telles que la prise de rendez-vous en ligne ou la signature électronique. Certains intègrent aussi un service de traçabilité de la stérilisation. Une assistance qui peut comporter la gestion des cycles, l’alerte sur leur validité et l’intégration des données dans la fiche du patient.

Il peut aussi être équipé d’un module d’imagerie et permettre l’acquisition et la visualisation des clichés 2D et 3D, l’accès à des outils pour réhausser les images, les mesurer, zoomer et les annoter, ainsi que les partager.

Organisation courante

Un logiciel de gestion du cabinet doit aujourd’hui répondre à d’autres besoins dictés par l’organisation courante d’un cabinet dentaire. Ainsi, bénéficier d’une assistance pour la CCAM peut être un service précieux.

D’autres développent la liberté du travail à distance grâce à leur solution cloud. Celle-ci offre la possibilité de travailler hors du cabinet et donne l’accès à ses dossiers depuis son domicile. Elle permet aussi d’envoyer et de recevoir des courriels. D’autre part, les sauvegardes et les mises à jour sont automatiques, un avantage non négligeable.

Enfin, certains logiciels intègrent une aide à la prescription. Vous pouvez réaliser facilement des ordonnances, grâce à une base médicamenteuse associée. Cela permet une sécurisation de la prescription grâce à l’information sur les contre-indications, ou interactions allergiques.

Le rappel de rendez-vous

Il est une fonctionnalité du logiciel de gestion du cabinet dentaire qui apparaît précieuse, pourtant elle ne concerne ni le dossier patient, ni l’agenda, ni l’organisation. Il s’agit du rappel de rendez-vous par SMS. Les rendez-vous non honorés par les patients sont récurrents. Vie trépidante, impéritie ou acte manqué : quelle que soit la raison de l’oubli accidentel ou volontaire, un SMS de rappel, quelques jours avant le rendez-vous, peut drastiquement limiter cette défaillance moderne qui tend à croître.

D’après une étude réalisée par Doctolib en février dernier, les chirurgiens-dentistes sont les premières victimes des rendez-vous médicaux manqués avec 6,2 % de patients qui répondent absents. Viennent ensuite les médecins spécialistes (4,5 %), les psychologues (4,3 %) et les praticiens généralistes (3.2 %).

Depuis le logiciel de gestion du cabinet, il est possible d’automatiser les rappels de rendez-vous. On peut également activer la gestion de la liste d’attente en fonction des disponibilités et des annulations de dernière minute de ses patients.