ce sont nos patients les plus largement représentés au cabinet d’orthodontie (la génération Z) et nos nouvelles recrues (la génération Y) qui définissent les codes de notre nouvelle société… Avec le pédopsychiatre Olivier Revol, chef de service en neuropsychiatrie à l’hôpital Pierre-Wertheimer de Lyon.

Lire la suite dans Orthophile n° 34, décembre 2013-janvier 2014.