« La technologie permet de traiter des cas orthodontiques différemment du passé »

Lors du congrès annuel d’Invisalign France, les 12 et 13 septembre à Mandelieu-la-Napoule, Orthophile a rencontré son directeur général. Au menu de la discussion : le positionnement de l’entreprise face aux orthodontistes, le marché des adolescents et les progrès technologiques.

Par la rédaction, publié le 04 novembre 2019

« La technologie permet de traiter des cas orthodontiques différemment du passé »
Pourquoi organiser un congrès annuel ?

P.V. : Notre technique évolue si vite qu’il est important de montrer l’excellent travail que les spécialistes réalisent aujourd’hui. Ce genre d’événement permet parallèlement de réunir les praticiens afin qu’ils échangent leurs bonnes pratiques. Nous progressons ensemble.

Comment se positionne Invisalign face aux orthodontistes ?

P.V. : La révolution numérique et notamment l’ubérisation de certains services inspire des craintes. Beaucoup se demandent comment leur métier va évoluer. C’est une question légitime. Car oui, des changements majeurs sont en cours, mais pas forcément en mal, au contraire. Nous considérons que les docteurs doivent...

Ce contenu est réservé aux abonnés d'Orthophile

S'abonner pour lire la suite