23es Journées de l'Orthodontie : « Une spécialité médicale en constante évolution », partie II

À l'occasion des 23es Journées de l'Orthodontie qui se tiendront du 12 au 14 novembre à Paris, Orthophile a interrogé Jean-Baptiste Kerbrat, président de la commission d'organisation des Journées de l'Orthodontie et François Darqué, président de la commission scientifique 2021.

Par Raphaëlle de Tappie, publié le 26 octobre 2021

23es Journées de l’Orthodontie : « Une spécialité médicale en constante évolution », partie II
Comment s'est préparée cette nouvelle édition ? Jean-Baptiste Kerbrat : Elle a été très compliquée à mettre en place en raison de la crise sanitaire. Comme la plupart des congrès médicaux, nous avons dû annuler la session de l'année dernière à cause de la reprise de la pandémie. Nous avons donc gardé le thème du congrès, qui tourne autour des évolutions dans l'orthodontie, et tout le programme scientifique et l'avons reporté d'un an. Ce qui, en termes d'organisation, est aussi complexe que d'organiser un nouvel évènement. Quelle différence majeure y aura-t-il avec les JO 2019 ? J-B.K. : La grande nouveauté, c'est ce que nous avons organisé quelques séances en virtuel, ce qui nous permettra de recevoir six ténors internationaux, des gens qui vivent loin...

Ce contenu est réservé aux abonnés d'Orthophile

S'abonner pour lire la suite