La ventilation nasale : pourquoi ?

L'orthodontie médicale intégrative myofonctionnelle est une approche orthodontique à la fois étiologique et symptomatique. Toutes les dysmorphies dento-maxillo-faciales sont en relation avec un trouble plus ou moins important de la ventilation nasale et la réponse de la croissance est individuelle en fonction de l'environnement du patient.

Par le Dr Jean-François Ollu, publié le 19 octobre 2022

La ventilation nasale : pourquoi ?
Il n'y a pas une seule et unique réponse à un trouble fonctionnel. Chaque dysmorphie maxillo-faciale, quelle qu'elle soit, est une adaptation individuelle morpho-fonctionnelle, un épiphénomène dont l'origine est la même : un déficit ventilatoire nasal chronique. Les travaux de Jacques Talmant1 (repris par de nombreux auteurs) permettent de valider cette théorie. De quoi parle-t-on ? On qualifie d'épiphénomène un phénomène dont on suppose ne percevoir qu'une petite partie de ce qui est réellement à l'œuvre. C'est donc la manifestation de mécanismes dont on ne connaît qu'une partie ou que l'on ne connaît pas encore. Cette notion est fondamentale en science. L'observation du monde donne une quantité très importante d'épiphénomènes qui sont autant de sujets d'investigations pour les chercheurs. L'approche scientifique propose des hypothèses pour les mécanismes et mène des expériences et des observations afin de vérifier la pertinence...

Ce contenu est réservé aux abonnés d'Orthophile

S'abonner pour lire la suite