display banner v2 academic

Les entreprises dentaires s'engagent sur la sécurité et la qualité des produits

Les fabricants et distributeurs de produits dentaires rassemblés au sein du Comident lancent quatre propositions pour renforcer le dialogue avec les chirurgiens-dentistes et les laboratoires de prothèse. 

Par Agnès Taupin, publié le 29 octobre 2021

Les entreprises dentaires s’engagent sur la sécurité et la qualité des produits

Le Comident, qui fédère plus de 150 fabricants et distributeurs de dispositifs médicaux en France, a rappelé l’importance des enjeux liés à la qualité et à la sécurité des produits bucco-dentaires lors d’une réunion rassemblant la presse professionnelle. L’organisation fait plusieurs propositions à ce sujet, six mois après la mise en œuvre du règlement européen sur les dispositifs médicaux.

Traçabilité et sécurité des produits dentaires

Le Comident propose tout d’abord de mettre en place, dans la formation initiale et continue des chirurgiens-dentistes, un module consacré aux règles relatives à l’approvisionnement, la qualité, la traçabilité et la sécurité des produits.

Il propose aussi de créer “une instance sous l’égide des pouvoirs publics réunissant toute la filière” (chirurgiens-dentistes, assistants dentaires, prothésistes, associations de patients, distributeurs et fabricants). Celle-ci permettrait de renforcer l’approche collaborative entre les entreprises, prothésistes dentaires, assistants et praticiens, souhaitée par le Comident.

L’organisation professionnelle souhaite par ailleurs que soit garantie une stabilité juridique aux industriels en “évitant une surtransposition des règles européennes”, soulignant que “les nouvelles règles adoptées par l’Union européenne engendrent des coûts de suivi et de mise en conformité importants”.

Lutte contre les produits contrefaits

Enfin, elle appelle de ses vœux le renfort des moyens de contrôle de l’administration pour “lutter contre les risques liés à la commercialisation de produits contrefaits ou de mauvaise qualité, ne répondant pas aux exigences de sécurité inhérentes à des produits de santé”.

Alors que les schémas d’approvisionnement des chirurgiens-dentistes évoluent et se numérisent, la qualité et la sécurité des produits de santé sont plus que jamais au cœur des préoccupations des entreprises. Ces enjeux, parce qu’ils se situent en amont des actes, sont cruciaux et concernent l’ensemble de la chaine de soins : fabricants, distributeurs, cabinets et prothésistes dentaires”, rappelle dans un communiqué Pierre-Yves Le Maout, président du Comident.