Combiner esthétique et respect tissulaire

Dr Claude FINELLE

Grâce à la recherche, les matériaux de collages et les composites ont considérablement évolué ces dernières décennies. Nous avons aujourd’hui un arsenal thérapeutique élargi, intégrant le souci de l’esthétique et du respect tissulaire.

Par la rédaction, publié le 02 décembre 2014

Combiner esthétique et respect tissulaire

Une patiente se présente en consultation pour une doléance esthétique importante liée à une coloration localisée sur 21. Le déficit esthétique ne semble pas majeur, pourtant la patiente rapporte une gêne importante, limitant son sourire.

Elle souhaite un traitement rapide car elle part bientôt à l’étranger ; (Fig.1 à 3). Lors du questionnaire et de l’examen clinique, l’origine exacte de la lésion n’a pu être clairement établie. Cependant, uniquement localisée à la 11 sans coloration associée sur les premières molaires, cette tache brune a pu trouver son origine lors d’un traumatisme vertical sur l’incisive lactéale correspondante, répercute sur le germe de la dent permanente.

Parmi les techniques les moins invasives, nous avons opté pour la méga-abrasion associée a une stratification de matériaux composite qui, selon...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site dentaire365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite