display banner v2 academic

La Fédération européenne de parodontologie récompense des innovations numériques 

L’EFP (Fédération européenne de parodontologie) a annoncé les lauréats de son prix de l’innovation 2023 pour les solutions numériques, aux côtés de son partenaire Haleon. Claire Bigot, praticienne française (université de Paris Cité), a remporté le premier prix pour son innovation baptisée My Perio Care. Ce dispositif répond aux besoins des patients et des chirurgiens-dentistes pour mieux gérer les soins parodontaux, de la prévention primaire à la thérapie des maladies. Il a été conçu pour aider les chirurgiens-dentistes à diagnostiquer les maladies gingivales selon un ensemble de paramètres. Les praticiens peuvent prescrire l’application à leurs patients pour leur fournir des services personnalisés tels que l’information sur des soins spécifiques ou l’éducation à la santé bucco-dentaire. L’application comprend aussi le suivi de leurs paramètres parodontaux et la téléconsultation, si nécessaire. Tout au long du traitement, le suivi est personnalisé et non intrusif. Un lancement sur le marché de l’innovation est attendu pour 2023.

Soins parodontaux personnalisés

Le second prix a été attribué au projet my.periodontal-health.com, présenté par Christoph Ramseier de l’université de Bern. Il a été développé en collaboration avec des informaticiens ukrainiens. Cet outil prend en charge les soins parodontaux personnalisés et permet aux cliniciens et aux patients de transférer des données cliniques à partir d’autres technologies, telles que www.perio-tools.com. Il aide les patients à atteindre et à maintenir la stabilité parodontale pendant les soins de soutien. Ils peuvent ainsi recevoir des rappels par courriel au sujet de leurs visites au cabinet ou obtenir une estimation des coûts des soins qu’ils ont économisés en assistant régulièrement à leurs rendez-vous.

Le troisième prix a récompensé une technologie numérique surveillant les niveaux d’activité des endotoxines pour la prévention primaire et secondaire personnalisée des maladies gingivales et des complications systémiques liées. L’innovation a été développée par Svetislav Zaric du King’s College de Londres. Il s’agit de deux tests rapides et fiables basés sur le profil d’endotoxine bactérienne orale. Le premier est un test de plaque sous-gingivale à effectuer par des professionnels dentaires pour une gestion personnalisée et spécifique de l’état de santé gingivale. Le second est un auto-test salivaire pour le grand public à réaliser à domicile pour la détection précoce et la prévention des maladies gingivales avant qu’une destruction importante des tissus ne se produise.