4 conseils pour recruter son assistant(e) en intérim

Grâce au contrat de travail temporaire, conclu avec une agence d’intérim, un chef d’entreprise peut bénéficier de la mise à disposition d’un salarié. Peu utilisée aujourd’hui dans le secteur, cette solution de recrutement divise. Afin que l’embauche d’un(e) assistant(e) dentaire intérimaire ne rime pas avec galère, voici quelques préconisations.

Par la rédaction, publié le 14 juin 2019

4 conseils pour recruter son assistant(e) en intérim
1. Faites un choix éclairé Explorez les différentes options

Imaginez : votre salarié est en arrêt maladie. C’est grave, vous ne savez pas quand il sera de retour. C’est ce qui est arrivé au Dr Jean-Pierre Duprez, il y a 5 ans. Que faire ? Si vous n’envisagez pas l’exercice solo, il va falloir trouver une solution de remplacement.

Les options :

1) une embauche en CDI ? Non, votre salarié est censé revenir.

2) en CDD ? Possible, d’autant qu’il existe un CDD sans terme, mais c’est laborieux. Restent deux solutions : le recours à une assistante indépendante, ou l’intérim. Après 40 ans d’exercice jusque là sans mouvements...

Ce contenu est réservé aux abonnés de Solutions Cabinet Dentaire.

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique