Comment travailler avec un « dominant » sans se faire manger tout cru

Travailler avec des personnalités dominantes est loin d'être évident. C'est même bien souvent décourageant et peut entraîner un sentiment de crainte et affecter l'estime de soi si l'on se sent écrasé et démuni. Pourtant, tout n'est pas perdu.

Par Raphaëlle de Tappie, publié le 12 octobre 2022

Comment travailler avec un « dominant » sans se faire manger tout cru
Votre collaborateur vous donne des ordres, essaye de vous imposer son point de vue, a souvent recours à des procédés d'intimidation ? Il vous menace, vous fait culpabiliser, et vous faites les frais de ces fréquents mouvements d'humeur. Votre assistante outrepasse ses droits et écrase ses collègues, n'hésitant pas à élever la voix et à leur couper la parole pour prendre l'ascendant sur eux, instaurant une ambiance délétère au cabinet ? Voici quelques conseils pour faire face. 1- Ne vous soumettez pas Les personnes au tempérament dominant perçoivent bien souvent les autres comme une menace potentielle. Elles se mettent dans une position de dominance à l'autre pour se prémunir de toute agression et ont tendance à voir le monde de façon manichéenne, une jungle dans laquelle évoluent des forts et des faibles. Il est donc indispensable de ne montrer aucun signe de peur, d'hésitation ou de confusion face à un dominant. Soyez assertif et ferme, que ce soit...

Ce contenu est réservé aux abonnés de Solutions Cabinet Dentaire.

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique