Le brown out, nouvelle pathologie professionnelle ?

Vous avez certainement entendu parler du burn-out, peut-être du bore-out, mais connaissez-vous le dernier né, le brown-out ?

Par la rédaction, publié le 26 juin 2019

Le brown out, nouvelle pathologie professionnelle ?

Après le burn-out, syndrome d’épuisement professionnel, et le bore-out, sentiment d’inutilité résultant d’une absence d’occupation, le brown-out a récemment fait son apparition dans le panel de plus en plus étendu des maladies professionnelles.

Origines

Littéralement, cet anglicisme signifie « baisse de courant ». Au départ, ce terme provient du vocabulaire du domaine électrique : pour éviter la surchauffe, une baisse volontaire ou involontaire de l’intensité permet d’épargner les appareils électriques. Il s’applique à tout salarié ayant perdu le sens de son travail et se sentant parallèlement inutile. Cette incompréhension éprouvée par le salarié quant à son rôle dans l’entreprise a été décrite par deux chercheurs britannique et suédois, André Spicer et Mats Alvesson à...

Ce contenu est réservé aux abonnés de Solutions Cabinet Dentaire.

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique