TMS : nos conseils pour les prévenir

Première cause de maladie professionnelle reconnue, les troubles musculo-squelettiques (TMS) frappent particulièrement la profession.

Par la rédaction, publié le 23 mars 2019

TMS : nos conseils pour les prévenir

« 62 % des chirurgiens-dentistes disent souffrir en travaillant. » C’est le constat alarmant rapporté en 2015 par le Dr D.B à l’issue de son enquête menée sur les conditions de travail de ses confrères. Les statistiques de la CARCDSF(1) indiquent que les TMS (troubles musculo-squelettiques arrivent en tête des pathologies en cause dans les cas d’invalidité et d’inaptitude des chirurgiens-dentistes, avec une fréquence de 28 %. Bref, le constat est sans appel, le corps des praticiens souffre.

Véritable problème de santé publique pouvant conduire à l’interruption de l’exercice, les troubles musculo-squelettiques (TMS) trouvent leur source dans les contraintes posturales répétées et se manifestent par des symptômes variés touchant principalement le dos, le cou et les membres...

Ce contenu est réservé aux abonnés de Solutions Cabinet Dentaire.

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique