Reliques miraculeuses : quand les dents des Saints avaient tous les pouvoirs

De celles de saint Rieul à celles saint Amable, la religion catholique a prêté aux dents de nombreuses vertus miraculeuses au fil des siècles.

Par Xavier Riaud, publié le 10 avril 2021

Reliques miraculeuses : quand les dents des Saints avaient tous les pouvoirs

Premier évêque de Senlis, Saint Rieul est réputé pour ses miracles. Son ministère dure quarante ans. Il accomplit toutes sortes de faits prodigieux et décède le 30 mars 260. Clovis (465-511) lui fait bâtir une église qui prend son nom. À cette occasion, l'évêque Levangius lui aurait remis une dent prise dans la bouche du Saint. Clovis n'aurait pas pu la conserver et aurait été contraint de la remettre dans sa sépulture.

Grat est un Saint évêque d'Aoste, dans la région de Nice, né au VIIIe siècle. Saint agraire, protecteur des cultures contre les intempéries et les animaux nuisibles, c'est également à lui que l'on doit la translation de la tête de Saint Jean-Baptiste. Bonne de Bourbon, mère d'Amédée VII, vouait un culte sans limite à cet évêque. Venue consulter ses reliques à Aoste, elle demande à emmener l'une d'entre elles. Il...

Ce contenu est réservé aux abonnés de Solutions Cabinet Dentaire.

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique