Comment réfréner un patient qui parle un peu trop ?

Couper court à une discussion n'est pas toujours facile car on craint de vexer notre interlocuteur. C'est pourtant parfois une nécessité. Voici nos astuces pour faire comprendre (avec courtoisie) qu'il est temps de se taire.

Par Rémy Pascal, publié le 12 octobre 2022

Comment réfréner un patient qui parle un peu trop ?
Il vous est sûrement arrivé de recevoir des patients que l'on pourrait qualifier sans hésitation de véritables « moulins à paroles ». Impossible d'interrompre leur flot verbal. Rien ne les arrête, et ils ne se rendent bien entendu pas compte qu'ils sont en train de bouleverser un planning finement agencé. Vous souhaitez repositionner la conversation sur le terrain des soins ? Qu'à cela ne tienne, ils n'y voient aucun inconvénient et en quelques instants, réitèrent leurs interminables monologues, quel que soit le sujet de conversation proposé. Comment sortir de ce guêpier sans faire preuve d'impolitesse ? Canalisez votre patient D'abord, il faut savoir pourquoi la personne devant vous n'arrête pas de parler. Est-ce que c'est simplement une personne qui parle toujours beaucoup, peu importe le contexte, ou bien est-ce quelqu'un qui ne parvient pas à rentrer dans le vif du sujet ? Tenir le flambeau de la parole sans se préoccuper de savoir si l'autre y...

Ce contenu est réservé aux abonnés de Solutions Cabinet Dentaire.

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique
Prothèses dentaires qui parlent.
  • Chirurgien-dentiste
  • Communication
  • Management
  • Praticien
Faire signer un devis.
  • Chirurgien-dentiste
  • Communication
  • Stratégie