Association : les points juridiques à aborder

Parfois plus long qu’un mariage, une association peut aussi mal finir, aussi est-il important de bien la préparer.

Par Anaïs Bayle-Bernadou, publié le 09 juin 2020

Association :  les points juridiques à aborder

Différents points sont à appréhender mais le premier point à trancher est la forme juridique de l’association, dans la mesure où ce choix impactera les autres.

1. La forme de l’association

Une association suppose une mise en commun. Il peut s’agir d’une mise en commun de moyens au travers d’une SCM ou d’une mise en commun de moyens et de la patientèle au travers d’une SELARL.Chaque structure présente son intérêt et son utilité. Le choix de la forme juridique dépendra de la finalité et du degré d’association souhaités.

La SCM : la mise en commun de moyens de plusieurs cabinets dentaires.

La SCM est une société ayant pour objet la mise en commun...

Ce contenu est réservé aux abonnés d'Orthophile

S'abonner pour lire la suite