« J'installe un bloc de chirurgie » : les fondamentaux avant de se lancer

Installer une salle de chirurgie, c'est répondre à un cahier des charges extrêmement précis. Et ne pas lésiner sur les moyens. Aussi, avant de vous lancer dans une telle entreprise, assurez-vous de sa rentabilité à terme.

Par Raphaëlle de Tappie, publié le 09 mars 2021

« J’installe un bloc de chirurgie » :  les fondamentaux avant de se lancer

Installer une salle dédiée à la chirurgie dentaire, implantaire et/ou parodontale permet de mieux gérer le planning des interventions spécifiques. En raison de l’intérêt croissant pour les actes d’implantologie, de plus en plus de praticiens pensent à en créer une, voire deux. « Quand un spécialiste réalise beaucoup d’implants, il lui faut deux blocs. Sinon il ne peut plus travailler pendant plusieurs heures, le temps de désinfecter la salle », développe Robert Maccario, consultant en organisation des cabinets dentaires et fondateur d’Efficience Dentaire. Il conseille toutefois aux omnipraticiens réalisant peu d’opérations de bien réfléchir avant de se lancer dans l’installation d’une salle de chirurgie.

Agencement du cabinet ...

Ce contenu est réservé aux abonnés de Solutions Cabinet Dentaire.

S'abonner pour lire la suite