Brown-out, bore-out : des syndromes d'épuisement professionnel

Le bore-out désigne la souffrance dans laquelle se trouve une personne « mise au placard » ou dont les missions au quotidien sont insuffisantes pour son épanouissement professionnel et conduisent à un sentiment d'ennui chronique. Le brown-out, quant à lui, définit le sentiment d'inutilité de l'employé dont le contenu du poste a perdu tout son sens.

Par Rodolphe Cochet, publié le 14 janvier 2022

Brown-out, bore-out : des syndromes d’épuisement professionnel

Vous connaissez déjà le syndrome du burn-out qui touche nombre de gérants de cabinets dentaires. Or, il existe deux autres pathologies professionnelles qui peuvent avoir des conséquences dramatiques sur la vie personnelle d'un employé.

À l'inverse du burn-out - qui est plutôt relatif à une charge de travail trop lourde à gérer -, le bore-out(1) désigne la souffrance dans laquelle se trouve une personne « mise au placard » ou dont les missions au quotidien sont insuffisantes pour son épanouissement professionnel et conduisent à un sentiment d'ennui chronique. Il peut aussi s'agir de tâches peu valorisantes ou qui ne correspondent pas précisément au niveau réel de compétences de l'employé. Par exemple, vous décidez de recruter un assistant dentaire stagiaire à qui vous ne confiez que des tâches d'accueil physique ou téléphonique ; cette situation le conduira...

Ce contenu est réservé aux abonnés de Solutions Cabinet Dentaire.

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique