Le dentiste dans la peinture au fil du temps

Religieux, « arracheur de dents » itinérant opérant dans les foires ou docteur en blouse blanche dans un hôpital, le dentiste fut maintes fois illustré dans la peinture au fil des siècles.

Par Raphaëlle de Tappie, publié le 19 octobre 2021

Le dentiste dans la peinture au fil du temps

À partir du XIXe siècle, les représentations classiques commencent à faire place à des caricatures ou des cartes postales où le praticien est montré tel un sadique jouissant de la souffrance de son patient. Ce qui contribue largement à alimenter encore un peu plus la peur du grand public. Analyse, avec le concours du Dr Pierre Baron, auteur de l'ouvrage L'art dentaire à travers la peinture, de l'évolution de cette représentation au fil des âges.

Au Moyen-Âge

En France comme en Italie, le soignant est un religieux. Concernant l'art dentaire, les traitements consistent à calmer la douleur par diverses drogues ou à extraire les dents, purement et simplement. Au XIIe siècle, une enluminure représentant des moines en train d'examiner la bouche d'un patient illustre le manuel...

Ce contenu est réservé aux abonnés de Solutions Cabinet Dentaire.

S'abonner pour lire la suite