Les derniers développements de la série iTero Element Plus ont été présentés lundi 29 mars par Align Technology lors d’une conférence de presse digitale destinée à la sphère EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Cette gamme de nouveaux scanners dédiés à l’orthodontie et à la dentisterie restauratrice offre en premier lieu l’optimisation de l’unité centrale permettant une numérisation plus rapide. Elle a été conçue pour avoir un angle de vue plus large à la fois pour le chirurgien-dentiste, le patient et l’assistante. Un processeur dédié à l’intelligence artificielle a d’autre part été embarqué dans le scanner afin de permettre d’intégrer les évolutions technologiques à venir.

Diagnostic rapide

La mobilité est une autre des caractéristiques de cette nouvelle génération de scanners. L’équipement numérique peut être installé au fauteuil, ou sur une perche indépendante. Il peut être déplacé d’une salle de soins à l’autre dans le cabinet et même voyager. L’autonomie de sa batterie lui octroie une journée de charge. D’autre part, la technologie NIRI incluse dans l’iTero Element 5D Plus imaging system permet un diagnostic rapide, notamment des caries interproximales précoces.

John Zimmer, présentateur international, animait la séance d’exposition de l’équipement et de son flux numérique. Ses dernières innovations ont été exposées en détail par Mawlid Chaoui et Markus Sebastian, respectivement directeur senior, et vice-président senior et directeur général d’iTero, EMEA, et Gilad Elbaz, directeur de la gestion produit d’iTero.

« Communication visuelle »

Le Dr Tim Nolting, chirurgien-dentiste allemand, a présenté la place que représentait dans sa pratique quotidienne le nouvel iTero Element 5D Plus imaging system. Enfin, le Dr Christian Coachman, fondateur et président de la société DSD-Digital Smile Design, collaborateur d’Align dans le développement de ses produits, a souligné l’aspect innovant de cette série de scanners améliorant la « communication visuelle » auprès du patient. Un équipement permettant de « capter l’attention, de raconter une histoire et de faire en sorte que nos patients nous fassent confiance ». « La dentisterie numérique va devenir la norme dans les dix prochaines années », a conclu le praticien et leader d’opinion.