« Abasourdi et stupéfait ». Ainsi s’est retrouvé Paul, Britannique de 63 ans, quand les autorités espagnoles lui ont envoyé à son domicile son dentier perdu lors d’une soirée de vacances arrosée…onze ans plus tôt.

En 2011, Paul Bishop est en vacances dans la station balnéaire de Benidorm, commune d’Espagne de la province d’Alicante, dans la Communauté valencienne. Lors d’une soirée particulièrement arrosée, les derniers verres de cidre passent mal. « J’avais descendu le reste de mon cidre et il a décidé de remonter, témoigne-t-il aujourd’hui auprès de la BBC North West Tonight le 10 février. La poubelle était la chose la plus proche de moi. Quand nous nous sommes dirigés vers le bar suivant, mon ami s’est alors retourné vers moi et m’a demandé où étaient mes dents. »

L’homme se met alors à la recherche de son dentier. En vain. Les années s’écoulent, avec de nouvelles dents, jusqu’à ce qu’il ne reçoive l’objet perdu dans la boîte aux lettres de son domicile de Stalybridge, dans le Grand Manchester. En ouvrant l’enveloppe, il croit d’abord à une farce. Puis, quand il comprend que ce sont les autorités espagnoles qui ont retrouvé sa trace, il s’avoue estomaqué. « Ils ont retrouvé mon ADN et mon adresse à partir de fichiers britanniques », explique-t-il au groupe audiovisuel britannique.

Aujourd’hui, le sexagénaire décrit cette histoire comme incroyable. Et de s’amuser : « Tout le monde connaît mes fameuses dents… Je vais devoir ouvrir un musée des dents à Stalybridge ! »