Fiscalité des particuliers

Impôt sur le revenu
Mise en place du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU)
Autrement appelé Flat Tax, le gouvernement est revenu sur la réforme de 2013 ayant entraîné la soumission des plus-values de cession au barème progressif de l’IR et la disparition du prélèvement forfaitaire libératoire. Ainsi, à compter du 1er janvier 2018, les dividendes et les plus-values de cessions de parts seront imposés au taux forfaitaire de 12,8 % auquel s’ajoutent les prélèvements sociaux au taux de 17,2 %, soit une imposition totale de 30 %.

 

Pour lire l'intégralité de cet article, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace