En 2010, j’ai suivi les cours de la Dental Laser Academy pour approfondir mes connaissances dans ce domaine passionnant. Le laser...

diode est un instrument dont le coût, relativement modeste, permet un retour sur investissement très rapide, mais il est très praticien-dépendant. Il est ce que vous déciderez d’en faire !

De fil en aiguille (ou plutôt de fibre en fibre !) j’ai compris tout ce qu’il nous permettait : tant pour les actes ablatifs que pour la photobiomodulation. Si cet appareil faisait merveille dans le cas d’inflammation, comme antalgique et anti-oedèmeux, il avait toute sa place dans un cabinet d’orthodontie. Toutes ces applications sont transposables chez le jeune patient que l’on vient d’appareiller. Il offre aussi de belles indications pour l’accélération des traitements.

Par le Dr Frank Pourrat

Pour lire l’intégralité de cet article Orthophile consultez nos archives

Cet article est réservé aux abonnés.