La béance antérieure peut être d’origine squelettique ou dentoalvéolaire. L’étiologie la plus...

fréquente a une origine fonctionnelle en rapport avec une dysfonction linguale, une ventilation mixte ou une succion digitale. Les béances antérieures correspondent à une pathologie fréquente estimée à environ 15 % de la population. Le traitement non chirurgical consiste généralement à faire égresser les dents antérieures, ou ingresser les dents postérieures, ou encore à associer les deux mouvements. Le traitement par la technique des gouttières thermoformées de marque Invisalign permet un traitement efficace et discret des béances antérieures. 

Retrouvez l’article COMPLET au format PDF

 

 
Cet article est réservé aux inscrits.