display banner v2 academic

Osez le débriefing avec votre prothésiste !

Votre travail en bouche dépend de votre talent mais aussi de la qualité des prothèses réalisées par votre prothésiste. Cela nécessite que vous lui donniez des consignes précises et que vous fassiez des retours d'expériences à chaud et/ou des réunions régulières.

Par Claire Manicot, publié le 01 décembre 2022

Osez le débriefing avec votre prothésiste !
Dans l'ombre de vos restaurations prothétiques, il y a le travail d'un artisan qui sculpte la prothèse. S'il y a un défaut dans le travail rendu, cela signifie des complications, une occlusion qui ne se fait pas, un espace interdentaire trop large ou une prothèse qui ne s'adapte pas sur l'axe de l'implant. En cas de malfaçons, il y a parfois la tentation de passer un coup de téléphone pour exprimer - fort - son mécontentement. Certains bottent en touche et laissent l'assistante gérer ou renvoient un mail factuel pour demander que le travail soit refait. D'autres optent pour une autre attitude, celle de considérer ce défaut du travail rendu comme un accident, qu'il faut traiter bien sûr mais qui ne mérite pas d'agresser son partenaire ou de lui en tenir rigueur. Vous en conviendrez, c'est la meilleure attitude. Il est en revanche utile de réfléchir à organiser des débriefings afin d'analyser les erreurs et d'améliorer les pratiques. Mais cela n'est possible que si...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue Solutions Cabinet Dentaire.

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique